Cadets … après Yerres… pensons vite à Demain … et à 2014 …

BrétignyAprès le match perdu mais au combien méritant et digne de nos joueurs contre l’armada d’Anthony Métro 92 ; nous sommes toujours aussi fiers de tous nos joueurs … Ce match a prouvé la capacité de l’équipe à résister, à combattre, à se surpasser … Les entraineurs d’Anthony habitués comme le dit Jean Louis « à inscrire des scores de matchs de Basket » , nous avouerons que le RC SUCY est la 1ère équipe à vraiment leur résister…. 5 / 0 seulement à la mi-temps rappelons le….

Le Match suivant s’annonce donc prometteur et pourtant…

Comment peut-on perdre un match contre une équipe qui vient prendre 50 « pions » contre celle de Paris Finances qui nous est comparable … Comment peut-on perdre un match quand on mène 14 à 0, au bout de 20 minutes après avoir déchirer par 2 fois une défaillance adverse qui semble presque résignée à ne pas pouvoir nous résister … Comment peut-on perdre un match lorsqu’en 2ème mi-temps on joue en supériorité numérique durant presque 10 minutes.

La réponse est certainement technique et les coachs se sont appliqués à expliquer à nouveau les fautes commises … Hors jeux à répétition… lancés de touche de travers….Pertes de balles en mêlée … Balles perdues …Plaquages ratés…

« Pas de fautes … Pas de fautes… » S’évertuait à gueuler à ses joueurs un célèbre ancien entraineur du XV de France.

Ce samedi là c’est l’arbitre qui ne cessa à juste titre de nous sanctionner sans pour cela que nous en tenions compte.

Mais ne fallait il pas, ce jour là, aller chercher ailleurs les raisons de cette défaire ? Car lorsqu’ils débutent à l’école de Rugby du RC Sucy que dit-on à tous ces jeunes joueurs pleins d’énergie .  Que le Rugby c’est l’école de la vie … que rien n’est jamais acquis… Qu’il faut redoubler ses efforts pour arriver à vaincre l’adversaire. Qu’il faut aussi respecter les fondamentaux du rugby et du sport en général.

Le rugby est un sport de combat et lorsqu’on laisse à l’adverse la liberté de diriger ce dernier on le paie très cher… Nul jugement personnel dans ce constat collectif mais il est vrai que l’indiscipline et la défaillance de certains et le non engagement d’autres n’ont pas pu être compensé par la volonté et l’engagement sans faille du reste de l’équipe.

A l’heure du coup de sifflet il fallait bien reconnaitre les vertus de résistance et de volonté de nos adverses du jour qui comptabilisaient une 4ème victoire en 5 rencontres, lorsque notre équipe n’en comptait que 2…

Heureusement Samedi 7 décembre l’équipe renaissait à nouveau et inversait la spirale de la défaite … Pourtant tout commençait très mal contre Brétigny équipe n’ayant qu’1 point de plus que nous au classement de la poule 5.

La grippe et la gastro décimaient une partie de notre équipe. Romarik cloué au lit après 7 semaines de suspension, Alexandre « le Grand » Out dès le début de l’échauffement, Ulysse en hypoglycémie et obligé de revenir aux vestiaires avant même la fin du match… Sans parler des autres absents blessés, Cédric, César, Adrien, ou Thavissone notre habituel capitaine…

Et puis comme si cela ne suffisait pas, après moins de 5 minutes de jeu…. La poisse pour Alexandre « le ¾ bondissant » qui sur un plaquage magistral y laissait sa clavicule et faisait disparaître les quelques rayons de soleil qui nous avaient tous un peu réchauffés en ce début d’après midi de décembre.

A 5 à 3 pour Brétigny-sur-Orge à la mi-temps, le triplet magique des coachs franciliens-béarnais du RC Sucy regonflait le moral de l’équipe.  Nos adversaires loupaient 3 pénalités, et la chance tournait enfin en notre faveur…. A force de volonté, de rucks conquérants et d’attaques développées jusqu’aux ailes, Hugo signait un superbe cadrage-débordement pour inscrire l’essai de la victoire …  Et bien NON !!! Une nouvelle pénalité donnait l’occasion au 10 de Brétigny de ramener son équipe à 8 à 8.

Au coup de sifflet final, la joie de nos adverses du jour en disait long sur leurs craintes avouées de se faire dévorer.

Alors vivement 2014 !!! Car nul doute que le vent va tourner, que les efforts fournis aux entrainements vont porter leurs fruits, que les casses croutes d’après entrainements préparés par Joe vont nous apporter les forces qui nous ont manquées…

Bonnes fêtes de fin d’année à tous et à très bientôt…

Prochain RDV  le samedi 11 janvier à Vitry sur seine… « La Victoire sinon Rien »