Champagne pour les Minimes !

Tous heureux8 mars, midi : c’est l’heure de rendez-vous fixée afin de pouvoir gagner Châlons-en-Champagne en temps et heure pour les deux matches de la journée : l’équipe locale (le COC), et Marcoussis qui doit faire la route également.
Une bonne occasion de prendre le casse-croûte tiré du sac entre potes dès le départ du car, pas question d’arriver sur le terrain en pleine digestion…

HeureuxAprès deux heures trente de route, un petit détour pas programmé dans le centre historique de la ville, le stade des frères Lauvaux nous accueille.
Au temps de parcours, c’est Marcoussis qui a raflé la mise, nos minimes vont donc s’échauffer alors que débute la rencontre entre le COC vert et Marcoussis marine : 4 dirigeants sucyssiens, équipe au complet, gagnent le bord du terrain, laissant les jeunes aux mains, et à la voix ! de Martin et Seb.

Mamour et Valou arbitrent un match sur lequel Châlons met la main dans les premières minutes par un essai de pilier tout en puissance, omniprésent, qui transforme même son essai. Marcoussis se bat, fait un en-avant dans l’en-but chalonnais, mais la mêlée verte domine, une belle passe après contact, et un deuxième essai sur l’aile, mi-temps 12 à 0 en faveur de Châlons que l’on devine encore dans l’attente.

HargneEt voilà nos Rouge et Bleu sur le terrain face à Marcoussis, le vent est avec nous ; sans préliminaires, nos minimes flirtent rapidement avec la ligne d’essai ; notre mêlée est conquérante, Sucy qui plonge dans le regroupement est sanctionné, puis belle percée en puissance qui permet à Hugo d’aplatir pour les premiers 5 points. La moitié de terrain des Marcoussissiens est sympa, nos minimes s’y installent donc ; une faute en mêlée, et ça repart, Axel perce sur l’aile mais est stoppé à 10 mètres de la ligne : isolé, il conserve la balle, car le soutien est en retard. Une nouvelle percée d’Eloi qui franchit la ligne et continue sa course pour recentrer et aplatir entre les poteaux mais un sifflement intempestif et prématuré de l’arbitre l’arrête en pleine course : juste revanche, Valou passe magnifiquement sa transformation.
Fin de mi-temps, score 12 à 0 mais Sucy n’est pas encore en intensité maximum, le soutien se fait attendre et notre équipe laisse deux essais en route, manqués à peu, « Ce sont les détails qui feront la différence » dixit Martin et à bon entendeur, salut !

Nous allons voir immédiatement si les 30 + 12 oreilles ont reçu le message : Sucy engage contre Châlons, perce la défense et gagne une pénalité, jouée en touche, les Rouge et Bleu forcent le COC à aplatir dans son propre en-but. On décide là encore de rester chez eux, on s’y sent bien, tout le collectif porte la balle jusqu’à Thomas qui finit derrière la ligne de toutes les convoitises : et de 5 !,Benji
Un joli coup de pied en diagonale de Benji, récupéré par Axel sur son aile qui se bat comme un diable mais est trahi par la ligne de touche ; pas de temps mort, le ballon circule bien jusqu’à Clément et voilà le deuxième essai sucyssien, puis une transformation : 12 à 0, décidément c’est un score qui a la cote !

Et ça pétille chez les minimes : Apou est en jambes et sa superbe course s’arrête à trois fois rien du bonheur… On en reste là après les quinze minutes réglementaires.
Repos bien mérité pour nos petits gars !

La deuxième mi-temps COC-Marcoussis n’est pas à l’image de la première : selon l’expression consacrée, les mouches ont changé d’âne ! Marcoussis a deux visages et voici le plus agressif : face au manque de cohésion de l’équipe des Verts, Marcoussis remonte le score, inscrit deux essais et deux transformations, finit devant le COC 14 à 12. Rideau…

sans rancuneAu pays de Champagne, le Marcoussis nouveau est arrivé : Sucy entré en lisse résiste, malgré quelques fautes et maladresses, Thomas en dernier défenseur arrête sans trembler une percée sur son aile. Nos minimes reviennent chez les essonniens, notre mêlée est solide, passons sur les fautes dans les regroupements, Mathias est déchainé, et notre défense est infranchissable : un dernier essai pour clore le score 17 à 0. Les minimes sont en effervescence ! ! !

7encore heureuxRestons vigilants : deuxième mi-temps contre Châlons, il faut redouter que les locaux ne se déchaînent afin de ne pas essuyer deux défaites à domicile aujourd’hui, et n’oublions pas la défaite en finale du tournoi d’Armentières que nos jeunes leur avait infligée en mai dernier : la vengeance est un plat qui se mange froid et le choc peut être rude : stratégie idéale selon Xavier ; « il faut tuer le match dans les trois minutes ».
Idée géniale s’il en est, Jérémy a du l’entendre : essai après une petite minute de chrono seulement ! Le ballon soulevé par Benji tutoie la barre transversale et retombe du bon côté !
Sucy campe à Châlons, ne sortira plus du demi-terrain, nos jeunes varient le jeu, appliquent les consignes et les mouvements travaillés à l’entraînement et hourrah, ça marche ! Erwann finit dans l’en-but ; Axel repart, des appuis solides, des crochets superbes, il avance, Mathias perce et Erwann encore concrétise, nos minimes creusent l’écart, le COC y laisse des plumes, son moral est en berne, la cohésion a foutu le camp. C‘est au tour de Renaud de passer la ligne et ces cinq points porteront le score final à 36 à 0. Faites sauter les bouchons ! ! !

Le soleil de printemps commence à baisser mais il reste bien haut dans les cœurs sucyssiens : nos valeureux minimes nous ont présenté un beau jeu et ont fait la fierté de leurs entraîneurs et de leurs dirigeants, 9 essais sans en encaisser aucun, bravo les petits bleus !

La Champagne, on y gagne ! ! !