Minimes : les parents reporters ( que l’exemple soit suivi..) à Bagneux.

C’est sur un champ de patates boueux en terre hostile du 92 que nos minimes ont donc affronté Bagneux et Fresnes.

Entre un terrain collant, le constat habituel ; les Sucyciens sont des toujours des petits gabarits, et un arbitrage rocambolesque, des défaites humiliantes nous étaient promises.

Eh bien une fois encore, tant à sept (profilés, non profilés ), qu’à quinze, nos valeureuses crevettes ont vaincu sans trembler.

Un jeu solide fait de placages, de solidarité, d’ouverture et combinaisons lumineuses les victoires furent nettes et sans bavure.

Nos coaches surent canaliser et galvaniser pour vaincre leurs solides adversaires.

Spéciale dédicace à la petite 9 de Bagneux épatante de vivacité de rage de lucidité et d’intelligence, tiens, ce pourrait être une Sucycienne !!!

Bravo à tous nos joueurs et aux deux entraîneurs (Joffrey la teigne et Phillips Shrek ) pour ces nouvelles victoires nettes et sans bavure.

Vivent les « Sucynains ».

Justine et David