Courbevoie- RC Sucy La chronique de Max et de son stagiaire

La soirée avait commencé bizarrement avec des joueurs qui comme à Knysna ne voulaient pas descendre du bus. L’horaire inhabituel nous faisant arriver à Courbevoie alors qu’il ne restait ( théoriquement) que 2 ou 3 minutes avant le coup de sifflet final de France Pays de Galles. Et la 4G filait bon train.

 

 

 

 

 

 

Durs débuts en réserve avec en face des 3/4 affûtés et aux qualités techniques et athlétiques indéniables.

Et ce que les premières minutes nous faisaient craindre ,se concrétisait par un premier essai en débordement au bout de 6 mm : 5-0.

Sur le renvoi , en-avant du 15 local. Mêlée pour Sucy. La balle est gagnée mais ça finit dans le coin du coin, c’est-à-dire au pied du poteau de coin gauche( pour ceux qui  auraient du mal à visualiser je ferais un croquis). Le jeu rebondit et ça repart 4 fois au raz pour conclure par un essai des bleu et rouge ( le marqueur avec une grande modestie préfère rester dans l’anonymat). Belle réaction immédiate : 5-5.

Le match est emballé par Courbevoie sur une touche aux 50 m après le coup d’envoi, avec un joueur jaune qui transperce notre ligne et s’enfuit sur 40 m mais Sucy récupère le joueur puis la balle et se dégage.

Nouvelle touche aux 50 m, mais à droite cette fois. L’ailier Courbevoisien déborde et ramène le jeu dans les 22m et il obtient une pénalité bien placée . Courbevoie veut des essais et ne prend pas les 3 points.  Bien leur en prend. Essai en première main sur l’aile opposée : 10-5.

Décidément Courbevoie a une belle ligne de ¾, (mais pas de botteur) 15-5, 3 minutes plus tard .

A l’image de la réaction après l’essai d’initialisation du match, Sucy revient vite dans les 22 et obtient une penaltouche. Qui ne donne rien. Et c’est même Courbevoie qui remonte 80 m après une percée du 5, digne de John Eales.

Courbevoie déroule son jeu et perce trop facilement, trop souvent. 20-5, car ils n’ont toujours pas trouvé de botteur.

Comme à pratiquement chaque renvoi Sucy repart dans les 22 et obtient de nouveau une penaltouche.  Après un regroupement, Framboise récolte le fruit du travail de ses avants en perçant et il dépose la balle au milieu des perches , ce qui redonne la banane aux supporters ( désolé je ne peux pas m’empêcher). Comme nous ,on a Fabien l’essai est transformé : 20-12.

Sucy attaque de ses 22 m. Mais échoue en touche. Touche à l’issue de laquelle ils obtiennent une pénalité qui leur permet de retourner dans le camp du 92. Mais pas pour longtemps car les lignes arrières jaune et bleu montrent une nouvelle fois leur talent et marque de nouveau en coin 25-12.

Mi temps

Courbevoie repart fort. Et aplatit entre les poteaux. Mais en fait non. Le joueur n’aurait pas aplati, après vidéo.

L’arbitre convoque les capitaines mais Maxime s’en tire avec un avertissement. Courbevoie pilonne mais Sucy continue à déployer du courage et les repousse une nouvelle fois.

Et nos vaillants réservistes,ur leurs 5 m, reprennent la balle en mêlée sur introduction adverse . Un en avant non vu par l’arbitre énerve le banc.

Gros temps fort de Sucy qui tient le ballon pendant un gros ¼ d’heure, mais n’arrive toutefois pas à rentrer ds les 22 m adverses.

Une penaltouche aurait pu nous en donner l’occasion mais la balle sort derrière le poteau de coin(non pas celui de tout à l’heure, son copain d’en face). Et Courbevoie éloigne le danger.

Légère échauffourée au centre du terrain et Sucy repart chez les jaunes, sans parvenir à se rapprocher de la terre promise.

Courbevoie, en un unique mouvement ,revient sur les 22 de Sucy. Ils se sont pénaliser sur une mêlée et Fabien renvoie le jeu sur les 50 m. Sucy se fait a son tour pénaliser sur la touche.

Ça faisait longtemps que les arrières jaune et bleu étaient entrés dans une léthargie surement dû à leur large avance et au bonus assuré. Pour se rappeler à notre bon souvenir, le centre de Courbevoie perce sur 25 m : 32-12

Suivi d’une autre percée sur 50 m quelques instants plus tard et 39-12, score final ( heureusement car le devoir m’appelant , je n’ai pas vu la fin stérile de la partie-et non Gasper je n’étais pas au bar).

Brice Glas

La chronique de Max :

Dans le cadre de la 8ème  journée du championnat de France de Fédérale 3, nos seniors se déplaçaient à Courbevoie pour disputer un match en nocturne.

Courbevoie impose un gros rythme d’entrée de jeu et inscrit un essai très rapidement après un coup de pied par dessus la défense,7-0 après transformation(2ème).

Nos adversaires du jour conservent la maîtrise du ballon et filent une nouvelle fois à l’essai, profitant d’un rebond favorable sur un coup de pied à suivre, 12-0 (10ème.)

Sucy débloque son compteur grâce à une pénalité consécutive à une faute en mêlée de Courbevoie. 12 -3 (22ème.)  Après cela, les trois quarts de Courbevoie enclenchent un joli mouvement et marquent un autre essai, portant le score à 19-3 à la 25ème minute.

Sucy profitera ensuite de l’indiscipline adverse pour inscrire deux pénalités et revenir ainsi à un essai transformé de son adversaire, 19-12 à la pause, nos rouges et bleus tiennent le choc!

Courbevoie redémarre fort et inscrit un essai dès le début de la seconde période par l’intermédiaire de ses trois quarts puis un autre dans la foulée ce qui lui permet de creuser l’écart au score, 33-12 à la 50ème.

Sucy inscrira ensuite une pénalité et reviendra à 33-15.La fin de match est tendue, le combat est âpre, les avants de Courbevoie marqueront un dernier essai en force, Score Final 38-15. Rendez vous la semaine prochaine à Soissons, longue est la route!

Maxime Bailly