SENIORS : Quelle est belle cette deuxième place ! Surtout quand on fait le bilan des autres clubs.

Afin de mettre en perspective notre début de saison, il semblait  intéressant  de voir ce que cela a donné pour les clubs avec lesquels nous avons été confrontés l’an dernier, (ou les clubs qui nous entourent) :

Ceux que l’on a croisé en championnat de France

1/32 ème: Vendôme est dans le ventre mou  de sa poule honneur, 5ème avec 4 victoires, 4 défaites.
1/16 ème: Le Lardin est 7ème de sa poule honneur avec seulement 3 victoires pour 6 défaites.
1/8 ème: La Baule, et son budget Qatari, est également second de poule Féd3 avec 8 victoires et 1 défaite et 38 points.
¼  : Le Havre : est 9 ème et avant dernier de la poule 2 de Féd3.
½ finale : La Tour du Pin est seulement 7 ème en Féd3 avec 12 points et juste deux victoires.
[Soustons, champion de France honneur est 3 ème ex-æquo 6 victoires/3 défaites].

En Fédérale 3

Viry-Chatillon (qui avait fini premier de l’autre poule honneur) est 4 ème ex-æquo de la poule 2 de Féd3 avec 5 victoires et 4 défaites.
Le SCUF que nous avons défait en finale Idf est 7 ème avec 4 victoires/ 5 défaites.
Toujours dans la poule 2, l’ACBB est 8ème ( 2 victoires).
[Ris Orangis et Plaisir se tirent la bourre pour la tête de la poule 2 de Féd3 avec 8 victoires et une défaite chacun].

En Honneur
Aucun de nos voisins, à part GTO, ne semble en mesure de remonter en Féd 3, à mi parcours,  :
GTO  est 3 ème avec seulement 3 points de retard sur le second
Vitry est 5 ème
Vincennes est  8 ème
Paris XV est 7 ème
Melun est 6ème
VGA est 9 ème

Cergy , qualifié en championnat de France mais sorti au premier tour,est 3 ème avec 12 points de retard sur le premier, et 2 sur le second.

En conclusion, à part La Baule (mais…), en comparaison avec ces clubs, notre deuxième place de poule de Fédérale 3 est quelque chose dont nous devons être fiers.
Prenons conscience que c’est un excellent résultat, ne galvaudons pas le terme d’exploit qui serait excessif.  Nous pouvons comprendre la déception de la défaite contre Pontault, mais en posant les choses, et en gardant notre humilité, continuons sur cette longue route de la saison actuelle avec le même état d’esprit.

A partir du 15 janvier, c’est presque une deuxième saison qui commence. Notre défi ? Rester motivé, rester affuté physiquement pour ne pas que ce que nous avons accompli depuis septembre, ne soit effacé et que ce superbe début de saison, ne devienne qu’une « saison pas trop mal ». Mais comme disait l’autre, « il n’y a pas loin du Capitole à la roche Tarpéienne », donc ne nous endormons pas sur nos relatifs lauriers, et ne pensons pas que tout sera aussi facile.

Au bout il y a le championnat de France, vous vous souvenez ? Le parfum des phases finales ? La joie de passer un tour de plus ? L’engouement de tout le club ? La douceur surannée des club-houses de province au crépuscule.